SE CONNECTER A LA PLATEFORME D’ACCÈS AUX COURS - MOODLE

SE CONNECTER A LA PLATEFORME D’ACCÈS AUX COURS - LEARNPRESS


ORGANISATION GENERALE (FOAD/E-Learning)

La plateforme de formation[1] est un outil qui permet :

  • d’organiser des parcours de formation en mettant à disposition des apprenants ressources et des activités d’apprentissages, mais également des outils de communication comme des tchats, des forums, des classes virtuelles ainsi que des outils d’organisation comme des plannings, des bibliothèques de dossiers, etc…
  • de gérer le suivi administratif et pédagogique du dispositif de formation : enregistrement et inscription des apprenants, traçabilité de leurs activités et des statistiques (temps de connexion, temps passé sur un module, résultats aux QCM et aux évaluations), réalisation du suivi et des évaluations par les formateurs et tuteurs, …
  • de délivrer les attestations de réalisation des activités statistiques.

[1] La plateforme est accessible à partir d’un code d’accès (Login) et de l’adresse mail de l’apprenant (abonné).


INDICATIONS PEDAGOGIQUES

  • Diversification des méthodes et stratégies d’apprentissage[1].
  • Introduction de méthodes et stratégies d’apprentissage innovantes[2].
  • Modes d’évaluation, notamment formatifs (autoévaluation, évaluation des prérequis, avec degrés de certitude, etc.), exploitant directement le concept de métacognition[3] en proposant des feedbacks (automatiques ou différés, synthétiques ou complets, etc).
  • Mode de formation ouvert, c’est-à-dire favorisant l’accessibilité à la formation.
  • Flexibilité organisationnelle (dans le temps et dans l’espace « où je veux et quand je veux ».
  • Flexibilité cognitive et pédagogique (ce dont j’ai besoin, comme j’en ai besoin et quand j’en ai besoin).[4]
  • Exploitation et développement d’interactions de qualité[5].
  • Diversification des modes d’évaluation et des compétences.[6]

Le texte réglementaire [7] relatif aux formations ouvertes ou à distance apporte des précisions sur les moyens qui doivent être décrits dans le programme, à savoir :

  • les compétences et qualifications des personnes chargées d’assister le bénéficiaire de la formation ;
  • les modalités techniques selon lesquelles le stagiaire est accompagné ou assisté, les périodes et les lieux mis à sa disposition pour s’entretenir avec les personnes chargées de l’assister ou les moyens dont il dispose pour contacter ces personnes ;
  • Les délais dans lesquels les personnes en charge de son suivi sont tenues de l’assister en vue du bon déroulement de l’action, lorsque cette aide n’est pas apportée de manière immédiate.

[1] Par rapport aux cours traditionnels en présentiel, l’e-learning facilite la diversification des méthodes et stratégies d’apprentissage.

[2] L’e-learning facilite également l’introduction de méthodes et stratégies d’apprentissage innovantes (pédagogies actives, participatives, métacognition, apprentissage par problèmes ou par le jeu, etc.).

[3] La métacognition désigne l’activité de l’apprenant (élève) qui s’exerce à partir du moment où il n’est plus dans l’action mais dans une réflexion, verbalisée ou non, sur cette action.

[4] Personnalisation, modularisation, just-in-time, polyvalence didactique, etc.).

[5] L’e-learning exploite, à des fins pédagogiques, les interactions rendues possibles par l’Internet et les divers outils de communication et de collaboration (chat, forum, wiki, vidéoconférence, blog, portfolio, etc.).

[6] L’e-learning facilite la diversification des modes d’évaluation (autoévaluation, évaluation des pré-requis, formative, sommative ou certificative, etc.), ainsi que l’introduction « d’innovations ». Une des conséquences positive de cette facilitation est de favoriser l’approche formative et l’autoévaluation. L’e-learning permet d’entraîner tous les types de compétences, de simples à complexes (professionnelles, transversales, démultiplicatrices, etc.), des connaissances théoriques aux savoir-faire pratiques.

[7] Décret n° 2014-935 du 20 août 2014 relatif aux formations ouvertes ou à distance.